Affaire Leonarda : 11 bonnes raisons de mettre un élève au coin

Autour de l’expulsion de Leonarda nous avons eu droit à une myriade de déclarations et de propositions, parfois inutiles, souvent opportunistes toujours exaspérantes. Une bonne occasion de faire le tour des mauvais élèves et de voir pourquoi il me prend une envie de les mettre au coin.

 

Quand l’élève menace de faire la loi dans votre classe

Un jour ou l’autre je rentre en France et après c’est moi qui vais faire la loi » Leonarda

Leonarda, quand l’élève prend ses Désirs pour des réalités

Désir voudrait «que ses frères et sœurs et sa mère puissent également l’accompagner et revenir avec elle en France»

Quand l’élève turbulent est premier de classe

Affaire Leonarda : 74 % des français soutiennent Valls

Quand l’élève s’obstine à être une tête à claque

Hollande à propos de Leonarda : « Si elle le demande, un accueil lui sera réservé, à elle seule »,

Quand l’élève en profite pour justifier son comportement

Marine Lepen à propos de Leonarda : elle n’a «évidemment rien à faire en France»

Quand l’élève dénonce ses camarades

Mélenchon tacle Valls : « L’irréparable a été commis, il doit démissionner « 

Quand l’élève ramène la couverture à lui

Copé demande un «débat assumé sur l’immigration»

Quand l’élève dit des gros mots

Noël Mamère dénonce  « une ignominie »

Quand l’élève est de mauvaise foi

Le rapport sur l’expulsion de Leonarda est accablant pour le père

Quand l’élève chahute pendant que vous avez le dos tourné

 Les lycéens manifestent pour contester l’expulsion de Leonarda

Quand l’élève confond vitesse et précipitation

Ayrault déclare : «S’il y a eu une faute, la famille de Leonarda reviendra»