17 bonnes raisons de se réjouir d’être un français moyen

Le terme « français moyen », pour péjoratif qu’il soit perçu, n’en n’est pas moins le générique qui désigne la population la plus représentée dans notre pays dit développé. Les français moyens sont le reflet de la banalité ordinaire de la nation, où que l’on se trouve. Alors, ici, martelons quelques poncifs bien sentis pour nous permettre de nous cerner un peu mieux, votre serviteur y compris ! [avec (auto)-dérision, bien sûr… ]

Le mot français moyen nous vient d’un discours prononcé par le politique Édouard Herriot le 19 août 1924. Le terme est vite passé dans le langage courant pour désigner les français qui ne font pas partie des 20% les plus riches et des 30% les plus pauvres.

Nous pourrions consacrer plusieurs volumes d’encyclopédie à définir ce qu’est un français moyen, tant dans son attitude que dans les caricatures que cette expression entraîne. Les quelques exemples, ci-dessous, sont parmi les plus courants et définissent un peu le pessimisme à la française.

On ne peut pas faire autrement, quoiqu’on y fasse

Comme pour les aristos, c’est un problème lié au rang de naissance

On peut avoir la même maison que le voisin

Et le même barbecue, le même salon de jardin, la même tondeuse…

Pas facile de se faire remarquer, surtout si on est timide

Et si on n’est pas timide, on se fait remarquer : la honte !

On fait ses courses dans des supermarchés discount

De toutes façons Lidl est élu chaîne de magasins de l’année !

Le français moyen moins gros que l'américain moyen

Le français moyen est moins gros que l’américain moyen

Mais aussi moins grand et musclé que les néerlandais

On prend des vacances en flinguant le budget restos

Le budget dentiste est à prévoir, les sandwiches élastiques ça secoue le bridge

On va au resto : en flinguant le budget fringue

Il en reste un peu pour s’habiller, après le buffet tout compris à 11,90

On se rhabille, en allant dans les bourses aux vêtements

Oui mais le petit haut vintage est tellement tendance

Que de chance, dans la famille il n’y a que des français moyens

Les réunions de famille sont moyennes, enterrements et mariages compris

Le revenu moyen d’un ménage français est 2410 euros nets

Mais après le loyer, les assurances, la scolarité des enfants dans le privé…

On gagne suffisamment pour ne pas profiter de la CMU

Donc on paie plein pot le spécialiste et la mutuelle ne couvre pas tout

On ne gagne pas assez pour éviter d’être dans le rouge en fin de mois

Et la prime de Noël sert à réparer le chauffe-eau ou à changer le lave-vaisselle

On peut acheter une voiture rouge pour se distinguer

Mais souvent le rouge est réservé aux premiers modèles et au haut de gamme

Alors on achète une voiture grise parce que ça fait plus famille

Et sur le gris on voit moins les rayures

On va chez Speedy, il ont la garantie constructeur

Chez Peugeot, il savent bien que tu es un français moyen, et tu casques

On pense à faire un troisième : mais faut changer de voiture

Alors on en reste à deux, tant pis pour la politique de la famille

Tout tourne  autour de la bagnole

Parce que que c’est notre seule signe extérieur de richesse